Cela fait plusieurs semaines que je n'ai rien publier (honte à moi), mais il faut dire pour ma défense que mes journées étaient bien remplies avec mes deux petites puces. J'ai accumulé un retard monstre dans la publication de mes billets, j'en suis désolée.

Avant de partir en vacances, il a fallu que je confectionne une quantité impressionnante de macarons avec des chaleurs avoisinant les 40°C autant vous dire que ça n'était plus un plaisir, surtout que les macarons n'étaient pas de la partie non plus. Pour plus de facilité j'avais décidé de faire les macarons avec la meringue traditionnelle. Mais alors là contre toute attente (je les réussis toujours) ils étaient vraiment pas agréable à regarder, on aurait dit qu'une nuée de moustiques c'étaient attaqués à mes macarons (pleins de "grumeaux"). donc après plusieurs enfournage infructueux, je me suis dit je ne peux pas offrir des macarons aussi peu esthétiques. Alors me voilà reparti pour la recette des macarons à la meringue italienne, et contre toute attente ils ont été parfait. Quand à moi j'étais "liquide", je ne sais pas combien il faisait dans ma cuisine mais je peux dire que j'aurais été mieux dans une étuve.

Ces macarons été destinés à de la famille vers Nîmes, à la Calmette exactement. J'ai donc voulu innover sur les goûts et me voilà en train de chercher et je me suis dit: qu'est ce qui représente le plus Grenoble et ses environs à part la noix, et bien la Chartreuse. Donc voilà comment sont nés les macarons à la chartreuse.

Ingrédients :

40 + 40 g de blancs d'oeufs (clarifiés et à température ambiante)

25 g de sucre en poudre

100g de poudre d'amandes

100 g de sucre glace

100 g de sucre en poudre

35 g d'eau

Tamiser ensemble la poudre d'amande et le sucre glace.

Monter en neige 40 g de blancs d'oeufs avec 25 g de sucre en poudre.

Cuire à 110° ( le thermomètre est indispensable), 100 g de sucre en poudre avec 35 g d'eau, sans remuer. Versez, le sirops obtenu, en un mince filet sur les blancs et laisser tourner le robot jusqu'à complet refroidissement. Environ 40°c. On obtient ainsi une meringue italienne. Ajouter ensuite le colorant souhaité.

Tamiser la poudre d'amandes avec le sucre glace. Mélanger 40 g de blancs d'oeufs non montés aux poudres tamisées.

Photo_054

Ganache montée

Faire fondre 140 g de couverture ivoire au micro-ondes à très petite puissance (ou au bain-marie). Ajouter 60 g de crème fleurette bouillante en trois fois et en émulsionnant comme pour une mayonnaise. Parfumer avec la chartreuse , à votre convenance, j'ai goûté au fur et à mesure que j'ai mis . Laisser cristalliser à t° ambiante ou au réfrigérateur si il fait très chaud.

Ajouter 20 g de crème liquide à la ganache refroidie et fouetter jusqu'à obtenir une consistance de chantilly ferme.

Photo_052

J'ai fait 2 autres ganaches : une au fruit de la passion, pour la ganache au fruit de la passion à la place de la chartreuse parfumer avec 60 g de pulpe de fruits; et une expérience avec de l'agar-agarl'agar-agar et du cassis mais ce dernier fourrage n'est pas à retenir bien que c'était très bon mais cela à mouiller le macaron, du coup une fois arriver à destination les macarons ont dû être manger à la cuillère. Je suis preneuse d'idées pour le cassis car j'adore ça malheureusement la gelée ne convient pas non plus au transport car les coques glissent.

Photo_064